Les Apparitions du Christ Ressuscité

Jésus le Christ ressuscité serait apparu à ses disciples après sa résurrection. 

Les Apparitions : Selon saint Antoine, la première fois à Marie Madeleine pour laquelle il précise. La grâce du Seigneur apparaît à l’âme pénitente avant toutes les autres. La seconde fois ce fut à des femmes revenant du tombeau. Pourquoi à des femmes les premières ? Il doit bien y avoir une raison à cela ?

Lors de la résurrection du Christ des femmes étaient présentes. C’est vers la femme ou vers la mère que se tourne la pensée du mourant. C’est donc qu’il subsisterait dans le corps physique et dans le corps mental, une force maternelle d’origine qui se manifesterait mais surtout qui viendrait se répercuter au moment de franchir le seuil terrestre pour nous aider à passer vers le plan supérieur. Ou tout au moins à nous y assister.

Dans la tradition du christianisme la Vierge Marie qui est le Seigneur au féminin vient occuper ce côté maternel supérieur. En cet ultime passage, l’idée de la Vierge Marie peut énormément aider le défunt et il est normal que des prières lui soient adressées puisque l’Ave Maria en parle. Dans le Coran la présence de la Vierge est manifeste ainsi que dans d’autres religions orientales où l’on parle souvent de dieux qui deviennent déesses en même temps. Comme Civa.

La troisième fois il apparut à Pierre. La quatrième fois aux disciples d’Emmaüs. .. A notre époque, comment expliquer qu’un homme du nom de Jésus de Nazareth ait pu annoncer à l’avance sa future résurrection, accomplie après avoir franchi le seuil de la mort, et pour ensuite transparaître physiquement parmi les vivant ?

Si on fait référence à des écrits anciens ou plus récents des Pères de l’Église pour aider à comprendre les apparitions de Jésus, il est à reconnaître que l’interrogation demeure. Prenons Par exemple Frère Jean-Michel Maldamé, 2005 : « Le corps qui a été vu par les disciples d’Emmaüs est un corps réel. Il partage la marche, il parle, il écoute, etc.. »

Comment comprendre le récit de Frère Jean-Michel Maldamé, ce corps de chair est le sien ? D’une part, il est reconnu que le corps de Jésus n’est plus limité par la condition spatio-temporelle pour user du même terme, c’est à dire non-limité aux dimensions du plan terrestre. Et d’autre part, il y a eu une métamorphose, puisque sur le chemin d’Emmaüs, deux disciples ne le reconnurent point de suite. En synthèse : C’est bien la même personne qu’avant mais transformé. Son corps passé outre tombe est bien réel, d’où la résurrection ? Raisonnablement ? Cela expliquerait-il les apparitions du Christ ressuscité ?

On retrouve semblables récits chez nombreux représentants de la tradition du christianisme, laïques compris. Cette contradiction a imprégnée les mentalités humaines. Ce n’est pas une critique. Mais cette manière de voir n’explique rien. Si le Christ ressuscité a pu réapparaître après sa mort à ses disciples et devant nombreuses autres personnes, c’est qu’Il dut sans doute user d’une faculté qui échappe totalement à l’entendement humain ou à la raison humaine. Il n’y à guère une autre explication. Quiconque meurt, est mort physiquement. On ne peut être et avoir été. Surtout après avoir trépassé.

Il ne pourrait donc s’agir d’un corps réel comme l’entend Frère J.J. C’est à dire, charnel. C’est autrement. Ce serait dans un corps non fait de chair que le Christ transparut physiquement. Apparaissant sous une forme ressemblante, mais non-humaine.

Il serait peut être plus probant d’envisager ainsi les apparitions de Jésus. De cette manière, on pourrait créer un lien, une trace qui pourrait être retrouvée plus tard, en (le) Soi. Peut-être durant l’étape de la résurrection ? Aidé de la Foi et de ses propres convictions, il ne coûte rien d’essayer de se représenter un état qui ici bas dépasse la compréhension ?

Jésus ressuscité a peut être voulu prouver à l’Humanité qu’après la mort un autre mode d’existence prend le relais. C’est tout de même réconfortant ? On ne mourrait pas tous.

Le retour de Jésus est proche ..

 

Publicités