Ere du Verseau

Les troisième et quatrième millénaires contenus dans l’Ere du Verseau produiront de grands changements dans le monde.

Dans les mentalités humaines des transformations s’opéreront. Les croyances se diversifieront. De nouvelles églises seront édifiées, et des religions écloreront sous prédominance lunaire. Déjà le croissant de lune rôde.

Ces changements à venir infirment les prédictions infondées par ceux qui annonçaient la fin du monde à l’année 2012. De même, ces visionnaires envisageaient l’idée d’une inversion des pôles magnétiques terrestres!

Selon Paul Chesta, astrologue, ce ressenti ou assertion d’une fin du monde, devrait être interprétée plutôt comme une finalité. Comme l’achèvement d’un mode de pensée, en vue d’un renouveau. Mais le monde ne s’étant pas créé en un jour, il faudra du temps.

Selon Maurice Guinguand, écrivain ésotériste : « Le Verseau est le signe du devenir aussi bien dans les temps présents que dans les temps futurs. Il a une influence importante sur le mental, l’intellect, l’ouverture d’esprit. Il est le signe de fluctuations terrestres.

Les religions changent à mesure des temps, et dans le courant de l’ère du Verseau certaines traditions n’y échapperont pas.  La tradition du christianisme parviendra elle aussi à sa probable extinction sous l’influence d’Uranus. L’influence de cette planète provoque de brusques changements, les renforçant.

L’ère du Verseau est le réceptacle approprié pour recevoir diverses tendances naissantes comprenant également celles qui se sont formées antérieurement dans ère des Poissons, wikipedia. – Les estimations de Rudolf Steiner ne correspondent pas à une réalité astronomique, avis personnel –

Malgré une évolution inégale dans le monde celui-ci procèderait d’une évolution globale provenant également de courants de spiritualités, dont certains plus déterminants que d’autres. Mais à l’échelle d’un devenir qui échappera toujours à l’esprit humain, et malgré les progrès grandioses de la science qui ne cessera de progresser. Peut-être vers sa perte.

A force de désacraliser, de déformer, de transformer, d’aller à l’encontre de la nature, d’adorer un dieu éphémère à prédominance monétaire qui ne suffira plus pour satisfaire, la science risquerait de vouloir tout connaître. On envisagera d’exploiter l’univers afin d’extraire de nouvelles richesses, avant que « Or et Argent » ne valent plus rien. N’y aurait-il qu’un pas à franchir pour tout découvrir, excepté même ce qui n’était pas attendu ?

Dans cette nouvelle ère du Verseau, les tendances d’hier en formation, imprégneront davantage le mental de groupes de gens, prêts à les accueillir. Le devenir se modèle aux grès des influences, des illusions, et des régressions aussi parfois. L’avenir ne comprend pas la fatalité, il s’écrit déjà ..

Le livre Urantia aberrante révélation